Planète Mars

Hé oh toi le fada de l'OM, tu crains dégun ? Alors viens par là
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Toujours la même histoire

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Toujours la même histoire   Lun 24 Sep - 20:26

Dans une bonne période actuellement, Paris rechute en s’inclinant à domicile face à Bordeaux (0-2). Cette rencontre s’est jouée sur des détails, notamment sur les deux buts de Micoud et Bellion. Les Parisiens pouvaient faire la bonne opération mais ce sont leurs adversaires du soir qui la font en se positionnant à la 2e place de Ligue 1.

Tactique des équipes :

PSG : Fidèle à son équipe-type, Le Guen a organisé sa formation en 4-3-3. Pauleta et Gallardo étaient sur le banc.
Bordeaux : Laurent Blanc a décidé de composer un 4-5-1 relativement prudent avec le seul Bellion soutenu tout de même par Jussiê, Wendel et Micoud.

La maîtrise de Paris en première période face au froid réalisme de Bordeaux

Après pourtant un bon début de match où les Parisiens vont chercher à bien faire circuler le ballon, c’est pourtant Bordeaux qui va cueillir à froid le Parc. Suite à un corner mal dégagé par la défense parisienne, le ballon va ensuite être remis dans la surface par Jussiê sur Johan Micoud qui fusille Landreau à bout portant… (0-1, 10e). L’alignement de Clément n’était pas bon et l’ancien international français ne se trouvait donc pas en position de hors-jeu.

Par la suite, la réaction parisienne sera pourtant bonne, même très bonne. Le jeu produit par les joueurs de la capitale étant même plutôt séduisant, les coéquipiers de Rothen trouvant les bons enchaînements. Mais il va manquer l’agressivité dans le dernier geste pour faire la différence. Rothen à la 16e se trouvait en bonne position dans la surface mais sa frappe du droit était beaucoup trop enlevée alors que Luyindula se trouait complètement suite à un ballon chipé par Mendy à Jurietti. Malgré un festival de corners, Paris ne trouvera pas la faille. Digard conclura cette mi-temps par un beau rush côté droit mais son centre tir sera bien sauvé par Ramé et Planus par la suite qui dégagera le danger…

Paris totalement surpris dès le retour des vestiaires, les entrées offensives infructueuses

Les joueurs à peine revenus des vestiaires, le Parc va être plongé dans la stupeur la plus totale. Suite à un cafouillage dans le rond central entre Clément et Camara, Jussiê va se montrer plus vif pour récupérer le ballon et aller défier tout seul Landreau avant de servir sur un plateau Bellion qui n’a plus qu’à conclure. (0-2, 46e). Sixième but pour l’ancien Niçois et Bordeaux fait le break.

Face à ce lourd handicap, les hommes de Le Guen vont se ruer à l’attaque, se heurtant aux nombreux contres emmenés par les deux brésiliens Wendel et Jussiê. Les entrées de Pauleta, NGog et Gallardo vont modifier le système tactique qui va passer à un 4-4-2 avant de finir par un 3-4-3 assez incompréhensible. Les joueurs parisiens ne vont, malgré tout, jamais se décourager et porter le danger dans la surface mais Ramé sera d’abord impérial sur une tête de Pauleta qui s’était bien détendu avant d’enlever le ballon devant NGog qui allait conclure. Le portier bordelais sera ensuite sauvé par sa transversale sur une tentative de « l’Aigle des Açores ». La réussite n’était pas du côté parisien et les Bordelais, malgré d’autres occasions de contre gâchées, sauvegarderont cet avantage jusqu’au bout...

Malgré un bon contenu en première période, les Parisiens n’y arrivent toujours pas…

On va finalement se demander quand le Paris Saint-Germain réussira enfin à vaincre dans son antre. Les locaux n’ont pas semblé être inhibé par le public en début de match où malgré l’ouverture du score adverse, ils ont produit une belle première période. Seulement, le deuxième but bordelais a réveillé les vieux démons et les a complètement surpris alors qu’ils étaient revenus des vestiaires avec la ferme intention de revenir au score. Le PSG bat un record où après cinq réceptions il n’a toujours pas gagné, ce qui ne lui était jamais arrivé dans son histoire…

Désormais, un déplacement à Lorient en coupe de la Ligue attend les hommes de LeGuen mercredi. Cette compétition est l’occasion de sortir du championnat et de retrouver la confiance chez un solide adversaire. Car dix jours sépareront ensuite cette rencontre de la réception de Rennes au Parc. Encore une fois à domicile, la pression sera maximale sur des Parisiens qui devront se montrer plus déterminés dans la surface adverse. La présence de Pauleta ne sera alors pas de trop…

(planetepsg.com)
Revenir en haut Aller en bas
 
Toujours la même histoire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Toujours la même histoire... ou presque
» Petite histoire de la canne à pêche.
» Sortie de bunker, histoire d'angles...
» Histoire d'un Bordeaux - Paris, aller et retour...
» l'histoire en 5 mots

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Mars :: Tout sauf l'OM :: Ligue 1 Hors OM :: PSG-
Sauter vers: