Planète Mars

Hé oh toi le fada de l'OM, tu crains dégun ? Alors viens par là
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Il y a-t-il un syndrome "Parc des Princes" ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Il y a-t-il un syndrome "Parc des Princes" ?   Lun 24 Sep - 20:40

Il est des statistiques qui font mal : en s'inclinant hier contre Bordeaux, l'équipe de Paul Le Guen est entrée dans la petite histoire du PSG. Elle est la première, en effet, à ne pas avoir gagné un match au Parc des Princes après les cinq premiers rendez-vous du championnat. Avec deux défaites (Lorient, 1-3 ; Bordeaux, 0-2) et trois nuls (Sochaux, 0-0 ; Lille, 1-1 ; Marseille, 1-1), Paris fait « mieux » que le PSG 1978-1979 qui avait justement dû attendre la cinquième levée pour vaincre porte d'Auteuil (4-0 contre Bastia).

A la fin du match, le Parc a sifflé, bien sûr, mais sans en rajouter. Parce que le Paris-SG s'est battu du début à la fin, a bien joué par séquences et que son chouchou, Pauleta, entré en fin de partie, a touché la barre. Peut-être aussi par fatalisme après cinq matches à domicile sans victoire (record battu), concluant quatre mois de disette. La dernière victoire du PSG au Parc remonte désormais au 19 mai, face à Troyes, aujourd'hui en L2. On peut aussi avancer l'hypothèse d'une certaine culpabilité collective courant dans les travées. Après tout, le fameux "syndrome du Parc", une nouvelle fois brandi par Paul Le Guen pour expliquer la défaite de dimanche, brosse en creux le portrait peu avenant d'un écrin et d'un public inhibiteurs. «J'aimerais qu'on donne satisfaction à notre public. On le sent déçu. Alors il faut travailler. Les corps et les têtes. Parce que ça compte aussi, les têtes». Convaincu que le mal est avant tout psychologique, l'entraîneur du PSG a répété en salle de presse ce qu'il y dit depuis des semaines. Que «certains» joueurs sont moins performants à la maison qu'hors de leurs bases, qu'il faut les protéger et leur redonner confiance. Mais encore ?

Blanc sceptique
Le Paris 2007-08 cultive un autre paradoxe, tactique celui-là. En résumé, plus il a le ballon, moins il gagne - et inversement. Les victoires à Monaco (2-1) et au Mans (2-0) ont dessiné le profil d'une équipe de contre, comme l'AJ Auxerre des meilleures années. Mais la recette ne fonctionne pas au Parc, où le PSG s'évertue à prendre le jeu à son compte, sans savoir toujours contourner les défenses renforcées et laissant trop d'espaces entre ses lignes. Dimanche, l'équipe parisienne a encore brouillé les cartes, sa prestation ne s'inscrivant dans aucun de ces deux schémas. Les coéquipiers de Jérôme Rothen n'ont ni monopolisé le ballon ni réussi à se projeter vite vers l'avant à la récupération. «J'avais lu que le PSG voulait jouer comme Auxerre, ça tombe bien parce que moi j'y ai joué, à Auxerre,» s'est amusé Laurent Blanc. Pour l'entraîneur girondin, nul mal mystérieux n'explique la défaite des Parisiens. «Vous pouvez peut-être affirmer que le syndrome du Parc existe, a-t-il lancé aux journalistes, mais je pense sincèrement que Bordeaux a mieux joué au football que le Paris-SG et qu'il méritait sa victoire.» Le film du match ne dément pas cette appréciation. Le syndrome, cette fois, semble avoir bon dos.

Luyindula maladroit
Le PSG s'est procuré ses meilleures situations en début de match sur des ballons récupérés grâce au pressing très haut exercé par Diané (1ere), Frau (4e) ou Digard (7e), laissant entrevoir une tactique de harcèlement proche de celle qui avait payé lors des deux victoires du PSG à l'extérieur. C'est encore un ballon chipé par Mendy dans la surface bordelaise qui a offert une occasion en or à Luyindula, mais la pointe parisienne a gâché l'offrande à bout portant (22e). Entre-temps, Bordeaux avait ouvert la marque par Micoud (9e) et fait au moins jeu égal dans la possession de balle, y compris dans le camp parisien. Le deuxième but inscrit juste après la pause par Bellion (46e) a obligé les Parisiens à basculer dans un système à trois défenseurs sans pour autant leur offrir la maîtrise du milieu, où les Bordelais, dans le sillage de la triplette Fernando-Micoud-Jussiê, ont mis le pied sur le ballon le plus clair du temps. Battu à la régulière, le PSG a davantage manqué d'arguments techniques et tactiques que de volonté et d'envie. Il faudra des uns et des autres pour venir à bout de Rennes, prochain visiteur du syndrome. Pardon, du Parc des Princes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il y a-t-il un syndrome "Parc des Princes" ?   Lun 24 Sep - 21:08

Je ne pense pas que se soit un syndrome , mais plutôt que Paris s'expose trop au Parc et pour moi leur milieu et leur défense central et faible , et vu que le dispositif tactique est exposé vers l'avant à domicile ils se font piéger .

Ce qui pourrait ressembler a Marseille , même si c'est pareille à l'extérieur mais il y'a une différence le dispositif tactique ne change pas .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il y a-t-il un syndrome "Parc des Princes" ?   Lun 24 Sep - 21:38

Moi je pense que le PSG ne sait pas faire le jeu, donc a l'exterieur, le 4-3-3 marche pas, avec des joueurs rapides qui vont vite vers l'avant comme Diané, Frau ou Rothen !
Mais a domicile, ils ont du mal, quand il se decouvre un peu trop, ils se sont font tout de suite contré et leur defense n'est pas encore bien rodé, donc beaucoup d'erreur de marquage ou d'alignement
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il y a-t-il un syndrome "Parc des Princes" ?   Lun 24 Sep - 21:53

Ca ressemble à ce qui se passe à Marseille, le PSG n'arrive pas trop a faire le jeu a domicile. Leurs défenses n'est pas encore en place non plus donc il faut attendre un peu... puis la Coupe de la Ligue vont peut être les aider...
Ca ressemble un peu au cas Marseillais
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il y a-t-il un syndrome "Parc des Princes" ?   Lun 24 Sep - 22:00

Sauf que l'OM n'arrive pas a faire le jeu a domicile, et n'arrive pas a jouer en contre a l'exterieur mdr ! Donc on perd partout (faut mieux le prendre en rigolant mdr)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il y a-t-il un syndrome "Parc des Princes" ?   Mar 25 Sep - 8:56

La vérité est celle là. Suite aux événements de la saison dernière et aux mauvais résultats, les joueurs ont été pris en grippe et depuis ils jouent la peur au ventre.
On devrait jouer tous nos matchs à l'extérieur. Ils sont nettement plus performant qu'à domicile. C'est simple je prends plus de plaisir à les voir jouer chez l'adversaire qu'au parc.
A force de jouer avec le feu, on va finir comme Nantes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il y a-t-il un syndrome "Parc des Princes" ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il y a-t-il un syndrome "Parc des Princes" ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pétition "contre" parc national dans le 17...
» "Syndrome du croissant"
» Tfl ou syndrome de l'essuie glace
» syndrome de l'oie
» Le Syndrome du Headshaking : ouverture d'un forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Mars :: Tout sauf l'OM :: Ligue 1 Hors OM :: PSG-
Sauter vers: